Sites naturels et panoramas

LES CASCADES : situées à 1km au nord du bourg à proximité du plan d’eau d’Entraigues, cette visite constitue un but de promenade.

CASCADE  D’ENTRAIGUES
cascade-d4entr

CASCADE DU BOIS DE CHAUX

cascade-bois-de-c

LE PLAN D’EAU D’ENTRAIGUES
Le site du plan d’eau d’Entraigues situé à 2 km du bourg permet d’accueillir les promeneurs et connait une forte fréquentation. En plus de la promenade au bord du lac, deux sentiers aménagés et balisés permettent d’accéder facilement à la cascade d’Entraigues (500m) et à la cascade du Bois de Chaux (300m). La balade permet l’accès aux ruines du château d’Entraigues.

    imagesca0cozw4plan-d-eau

    LES TOURBIERES
    La commune compte de nombreuses tourbières et zones humides sur son territoire. La plupart ont été préservées à ce jour et constituent un patrimoine faunistique et floristique unique en Europe et typique des tourbières d’altitude auvergnates. Les plus importantes font l’objet de mesures de protection, classement NATURA2000 entre autres, au regard des espèces très rares qu’elles abritent, espèces relictes de l’époque glaciaire.
    Ces sites classés sont :
    Lac et tourbière de Chambedaze
    Tourbière de Redondel
    Tourbière de Sougeat la Souze
    Tourbière de la Morthe
    Lac et tourbière de l’Esclauze
    Lac de la Landie

    chambedaze drosera

    LES ESTIVES ET LES BURONS
    Situés en altitude, au milieu des pâturages d’estive, les burons sont de très beaux bâtiments agricoles destinés à permettre le travail des buronniers qui venaient y passer l’été pour garder les troupeaux et fabriquer la fourme de cantal.
    Traditionnellement, le buron et sa “montagne” ( zone d’estive dependant du buron, souvent plus de 100 ha ) appartiennent à une ferme du cantal qui vit l’été à la montagne et l’hiver dans le Cantal.
    Il existe encore un buron en activité à Égliseneuve, le buron du bois noir qui produit du cantal. Les visiteurs sont les bienvenus.

    LES HÊTRAIES
    Espèce emblématique de nos montagnes, le hêtre représente l’essence la plus rependue en altitude. Elle se dévelloppe jusquà 1400 m d’altitude et façonne nos paysages.
    imagescabhk2jx imagesca9c4i0l

      Randonnées

      Idéal pour découvrir la commune et ses paysages, la randonnée peut se pratiquer aisement sur notre territoire.

      Les GR4 et GR30 se croisent à Egliseneuve et permettent de sillonner la région.

      LES SENTIERS DE PETITES RANDONNEES :
      Accessibles depuis le bourg (bureau de poste) , ces sentiers balisés permettent de réaliser des balades accessibles à tous et de découvrir le patrimoine vernaculaire local.

      Aulnay : 4km  – 1h15


      Bogon
      :  6,5km  –  2h

      La Cime des prés : 11km  –  3h30

      La Visade : 12km  –  3h30

      cheminLES CIRCUITS VTT :
      Gérés par la Communauté de Communes du Massif du Sancy, ces circuits sont aménagés pour la pratique du VTT et balisés.

      Sur le site de Sougeat la Souze, un parcours raquettes libre d’accès est balisé.

      Maison des Fromages AOP D’Auvergne. Visite Dégustation Vente de Produits Régionnaux

      La maison des fromages d’Auvergne vous accueille pour vous faire découvrir les fromages AOP d’Auvergne.

       

       

      imagescad8ntso5-aop

      Une présentation des différents outils nécessaires à la fabrication des fromages autrefois et de nos jours, ainsi que des photos et des panneaux explicatifs et un film vidéo permettent de connaitre les techniques utilisées par les agriculteurs.
      A l’issue de la visite, une dégustation de fromages est proposée aux visiteurs dans les locaux de l’office de tourisme, au rez de chaussée.
      La Maison des Fromages est gérée par la commune d’Egliseneuve avec l’aide de l’Office de tourisme du Sancy .

      maison-des-frVISITE GRATUITE. DEGUSTATION. VENTE DE PRODUITS REGIONAUX
      Ouverture du point de vente
      10H – 18H à partir du 4  juillet du mardi au dimanche (fermé le lundi)

       

      contact 04 73 71 92 65/ 04 73 71 90 13

      Le Saint Nectaire

      route-des-fromagesIssu de la tradition ancestrale de fabrication de fromages dans les pays de montagne, le Saint Nectaire fermier a su garder jusqu’à aujourd’hui ses méthodes de fabrications traditionnelles. Pus de deux cent producteurs exercent dans la zone AOP et une vingtaine d’exploitations continuent à le fabriquer sur notre commune.
      A partir du lait du troupeau de la ferme, matin et soir après la traite, la fabrication se réalise dans la laiterie de l’exploitation. Le Saint Nectaire est ensuite affiné avant d’être commercialisé.

       

      sasalers imagescazyun2t

       

       

       

       

       

      Plusieurs fermes accueillent les visiteurs et vendent directement leurs fromages:

      GAEC de la Rose des Vents à l’Esclauzette 04 73 71 93 33

      GAEC de la Cime des Prés à Redondel 04 73 71 93 88

      suivre la route des fromages AOP d’Auvergne

      www.fromage-aoc-auvergne.com

      saint-nectaire-fermier

      Curiosités et monuments

      EGLISE SAINT AUSTREMOINE

      eglise

      Edifiée sur un ancien bâtiment (mérovingien ?) au XII siècle, l’église St-Austremoine est une trés belle église de style roman auvergnat. Son interieur a conservé sa décoration polychrome reprise au XIX siècle.
      Les colonnes présentent une magnifique série de chapiteaux sculptés inspirés de ceux de l’abbatiale romane St-Austremoine d’Issoire. La décoration comprend de nombreuses toiles et peintures ainsi qu’un riche statuaire.

      Histoire

      LES MARCHANDS DE TOILE

      Comme dans de nombreuses régions de montagne, les paysans pauvres ont depuis longtemps pratiqué l’émigration saisonnière afin de renforcer les revenus de la famille. Cette pratique consistait, pour les hommes, à partir durant les mois d’hiver où la main d’oeuvre était moins nécessaire pour travailler dans d’autres régions, laissant les femmes s’occuper de la ferme. Une “campagne” durait d’octobre à début mai.

      A ce titre, les habitants d’Égliseneuve se sont spécialisés dans le commerce de la toile en pratiquant le colportage. Achetée auprès des filatures du nord, la toile était vendue au détail en chinant ( technique du démarchage en porte à porte ) afin de confectionner des vêtements et surtout les trousseaux des jeunes filles.

      A partir du milieu du XIX siècle, le développement des transports, notamment le chemin de fer, a permis à ce type d’activité de se développer et le nombre de marchands de toile a commencé à augmenter. En pratiquant une entraide et une solidarité très vive, ainsi que l’utilisation très répandue du crédit auprès de leurs clients ils purent tirer des revenus honorables de leur commerce.

      Avec la colonisation de l’Algérie et la réussite de quelques pionniers Egliseneuvois dans cette aventure, ce mode de commerce s’est considérablement développé jusqu’à être pratiqué, essentiellement en Algérie, par une cinquantaine de familles de marchands de toile entre les deux guerres. Après les années soixante cette activité a décliné rapidement, pour n’être presque plus représentée aujourd’hui.
      marchand-de-toile
      L’association LA MÉMOIRE DES MARCHANDS DE TOILE créée en 2015 se charge de collecter documents et témoignages concernant cette activité qui a façonné le visage de notre territoire depuis presque deux siècles. Elle organise des expositions et des évènements autour des villages concernés.

      contact : Gérard FANDARD 06 84 74 35 47
      ou sur le site marchands